Carte IGN 3237OT : Glandasse – Col de la croix haute

Dénivelé : 680 m – 4 h 30 – 12 km

 

Accès : Clelles – Col de Ménée – Bénévise – Vallée de Combau .

Se garer dans une carrière sur la gauche, juste après les Sauts de l'eau.

Revenir sur ses pas sur une centaine de mètres et prendre à droite, dans la forêt, un petit sentier marqué par un cairn. (1300m)

Nous grimpons dur… ouille les mollets.

Le sentier débouche dans une jolie clairière qui nous donne des envies de sieste ! Que nenni, nous ne sommes pas venus pour çà !

Déjà, nous trouvons quelques phalangères à fleurs de lis, raiponces, véroniques et orchidées.

     DSCN5379  DSCN5381

     DSCN5385  DSCN5391

Le sentier grimpe toujours. La forêt fait place aux génévriers et à quelques pins foudroyés.

                                DSCN5399

On arrive au Pas de la Plane (1700 m) marqué par un grand cairn.

Une trace marquée par des cairns nous amène au Pré Bouzat (1769 m).

                                P1180255

On peut enfin souffler.

Nous passons devant la ruine d'un abri et poursuivons dans une prairie vallonnée entre-coupée de lappiaz,

                               DSCN5407

très fleurie : tapis de lin blanc, asters, oeillets, nigritelles, orchidées, gentianes, lychnis, driades, gentianellas, sablines … j'en oublie, c'est une pure merveille, pour qui aime les fleurs de montagne.

Pique-nique dans ce décor enchanté.

     P1180256   P1180258

      P1180250   P1180282Moyenne

      DSCN5401    DSCN5394

      P1180278   P1180285

      P1180292   P1180304

Nous contournons le sommet du Ranconnet et nous nous engageons, toujours à vue, vers le sommet de la Montagnette (1972 m) dernière côte de la journée.

Le spectacle est somptueux … une vue à 360°.

                                P1180303

 

Presqu'à portée de main, le Mont Aiguille si caractéristique, et derrière, le Grand Veymont. On devine le Vercors nord avec les deux Soeurs. De gauche à droite, on distingue bien Belledonne, Ecrins et Dévoluy.

                                P1180302

                                P1180271

Nous avons une immense chance, il fait un temps splendide.

Nous amorçons la descente tantôt à vue, tantôt en suivant quelques cairns. C'est raide.

Très vite nous atteignons la prairie. Petite pause pour admirer une dernière fois, le sommet de la Montagnette derrière nous, et toutes les montagnes au loin.

Tout autour de nous, des tapis de lin bleu, gentianella, Sabline et potentille.

Une vague sente nous emmène en direction du Vallon de Combau. On aperçoit le refuge de l'Essaure.

Nous bifurquons sur la droite et passons devant la bergerie du Combau et parvenons à la piste qui longe la forêt où s'ébattent quelques chevaux. Arrivés au parking (1456 m), il ne nous reste plus qu'à parcourir 3 km sur la petite route qui nous ramène vers la carrière où se trouve la voiture.

Balade superbe, à faire uniquement par beau temps, avec une carte : aucun panneau, très peu de sentiers.