Carte IGN Top25 : 3333 OT Massif de la Chartreuse nord

Dénivelé 895 m – 5 h

 

La météo annonce une journée chaude … et cependant, je choisis une rando en Chartreuse, donc pas très haut. Tant pis.

Arrivés au parking de la Plagne (1096 m), nous attendons dans la voiture (et nous ne sommes pas les seuls), que l'unique nuage qui se trouve au dessus de nos têtes, veuille bien cesser de déverser son trop plein d'eau ! L'attente est de courte durée et nous partons donc en direction du col de l'Alpette.

La montée se fait dans les bois,par le GR9, donc dans une relative fraîcheur. La côte est raide et caillouteuse, même très raide sous le col (1547 m).

Nous sommes partis tard, une pause casse-croûte s'impose pour recharger les batteries !

Après ce petit repos, nous repartons pour déboucher dans un bel alpage, tout doux à nos pieds.

                                                     DSCN7487

Nous laissons à gauche, le chemin qui part sur le Granier .

Face à nous, un troupeau de vaches broute sous l'imposant rocher de la Tête du Lion.

                                                     P1200706

Nous passons entre les deux cabanes de l'Alpette, (1526 m) petit gîte d'étape, non gardé à priori, pour reprendre notre ascension dans les bois.

                                       P1200708___P1200710

A la côte 1562 m environ, nous quittons le GR9, pour prendre à droite un sentier balisé en jaune, bien tracé, et pourtant, non marqué sur la carte.

C'est à nouveau très raide. Le terrain est jalonné de lappiaz.

               DSCN7488   DSCN7490               

Nous sortons de la forêt et longeons une barre rocheuse, toujours parmis un chaos de lappiaz.

                                                     DSCN7493

Ces pierres aux formes bizarres font rêver Eddy … il les verrait bien dans le jardin pour y mettre quelques fleurs et plantes de montagne !!!

Nous parvenons sur une croupe herbeuse qui nous conduit jusqu'au sommet (1867 m) marqué par une croix.

             P1200712   DSCN7496

Là, une vue à 360 ° nous récompense de nos efforts : toute la Chartreuse est à nos pieds , entre autres, le Granier avec son pan écroulé, la Dent de Crolles, les Lances de Mallissard, et bien d'autres sommets …

                                       P1200714___P1200716

Au loin, dans la brume, on distingue la Vanoise, les écrins et ses glaciers …

                                       P1200719                

Après une petite pause et quelques photos, nous entamons la descente par le même chemin.

Elle s'avère pénible, toujours aussi raide, et caillouteuse, se qui vaudra, à deux d'entre-nous, un dérapage « non contrôlé »…

                          

Belle balade, rude pour les genoux malgré tout.