Carte IGN 3235 OT – Autrans – Gorges de la Bourne – PNR du Vercors

Dénivelé : 730 m – 5 h – 11 km

Départ de St Nizier de Moucherotte 1168 m – Parking au bout de la route, vers le tremplin à ski.

 

La météo annonce une belle journée d'automne . Nous décidons donc d'aller faire une petite rando, pas trop loin de chez nous, dans le Vercors.

Nous empruntons le GR 91 sur quelques centaines de mètres.

Après la barrière, nous prenons un sentier à gauche, qui très vite devient raide.

Un peu plus haut, on retrouve un chemin plus large, mais aussi plus caillouteux.

La pente s'adoucit temporairement !

Nous laissons à gauche, le sentier qui monte aux 3 Pucelles.

La grimpette se poursuit en sous bois. Quelques "fenêtres" en sous bois, nous permettent de voir la barre rocheuse qui surplombe les Gorges du Furon.

P1230926

Après le lieu-dit la Cheminée, la pente devient nettement plus cool.

On aperçoit le sommet du Moucherotte, qui vu d'ici, nous paraît bien rocheux. Le sentier le contournera par la droite.

P1230929

La forêt s'éclaircit petit à petit...

En 20 mn, et quelques lacets serrés, nous parvenons au niveau d'un refuge (assez moche vu de l'extérieur) non gardé, au pied d'une butte, que j'avais prise pour le sommet . Et non !

P1230938

 

Encore un petit effort… et là nous arrivons dans une vaste prairie avec une vue à couper le souffle.

Les sommets de la Chartreuse avec  à l'arrière plan, le mythique Mont Blanc, la chaîne de Belledonne, le Dévoluy, et complètement à droite, les Ecrins avec quelques glaciers. Le tout semble flotter au dessus d'une mer de nuages.

P1230946

P1230939 - P1230945

P1230954

C'est tellement beau, que nous décidons de pique-niquer face à ce spectacle grandiose.

De ce plateau, on domine les 3 Pucelles entourées de brume. Un peu plus à droite , dans la barre rocheuse que nous surplombons, on peut aussi voir un beau rocher percé.

P1230961

P1230963

La pause terminée, nous grimpons à vue, les quelques mètres restants, jusqu'au sommet (1901 m) courronné d'antennes, et de la table d'orientation.

P1230971

Si durant notre ascension, nous n'avons rencontré pratiquement personne, là, il y a affluence (relative quand même!). Les randonneurs arrivent tous de Lans en Vercors.

Pour la descente, nous avons le choix, entre, prendre le même chemin, ou faire une boucle.

Nous optons pour la seconde solution.

Nous prenons donc le large chemin (GR91) qui descend agréablement sur Lans avec une belle vue sur le Vercors sud et le fameux Mont Aiguille.

P1230973

Arrivés à une bifurcation, nous partons à droite, en direction du Pas de l'Echelle ou de la Bergère.

Nous traversons une clairière par la Combe de St Nizier.

Nous arrivons devant une barre rocheuse, le Pas de la Bergère (elle avait des grands jambes, cette bergère là !!!)

Un panneau indique, que le passage est déconseillé l'hiver…. ah ah ... on va comprendre pourquoi !

La pancarte aurait été mieux placée à la bifurcation … mais bon, on y va ...

On accroche les batons sur les sacs, car à certains endroits, les mains vont être très utiles. Le passage entre les rochers est assez étroit.

Avis aux petites jambes (même aux moyennes d'ailleurs), il faut quelquefois se mettre sur les fesses,  la roche est assez glissante.

Ce passage nous paraît interminable …

Une fois cette gorge passée, nous traversons le bois des Mûres, par un sentier raide, avec ces petits cailloux traîtres, cachés sous les feuilles : deux « vols planés » à mon actif !

Le sentier débouche sur la piste forestière qui nous ramènera à notre point de départ.

Nous n'avons pas rencontré « âme qui vive » sur le chemin du retour.

Il doit être plus aisé de faire le Pas de la Bergère en montant. Du coup nous n'avons même pas pensé à le prendre en photo !

La vue du sommet, compense largement les difficultés rencontrées.